Joey Kelly bat le record du monde avec ENERGETIX

Joey Kel­ly, spor­tif de l’extrême, membre de la Kel­ly Fami­ly et ambas­sa­deur de la marque spor­tEX, est connu pour ne man­quer aucun défi spor­tif. Il était donc cette année de nou­veau pré­sent à l’occasion du télé­thon RTL (chaîne de télé­vi­sion alle­mande), l’une des plus impor­tants évé­ne­ments cari­ta­tifs de la télé­vi­sion alle­mande.

Cette année, le chal­lenge était le « 24 h Urban Run ». Cela signi­fiait cou­rir pen­dant 24 heures sur un par­cours de 375 mètres en sur­mon­tant dif­fé­rents obs­tacles. Il n’était pas seul à rele­ver le défi : avec lui, 20 équipes de diverses socié­tés par­ti­ci­paient à la ten­ta­tive de record du monde et contri­buaient dans ce contexte à réunir des dons pour des enfants néces­si­teux en Alle­magne et dans le monde. Et comme Joey Kel­ly et ENERGETIX sont aus­si insé­pa­rables qu’ENERGETIX et son enga­ge­ment social, il a été conve­nu que l’entreprise de vente directe de Bin­gen par­ti­ci­pe­rait de nou­veau au télé­thon en 2018 ! En effet, chez ENERGETIX, l’engagement social et l’esprit d’équipe sont deux valeurs pri­mor­diales. Outre sa par­ti­ci­pa­tion (la qua­trième déjà !) au télé­thon RTL, l’équipe ENERGETIX court éga­le­ment chaque année le semi-mara­thon Guten­berg de Mayence tou­jours en faveur d’une cause cari­ta­tive.

Le top départ a été lan­cé le 22 novembre à 18 h 30, retrans­mis­sion télé­vi­sée en direct du télé­thon et du défi de 24 h. Outre Joey Kel­ly, l’équipe ENERGETIX comp­tait pas moins de 25 par­ti­ci­pants, dont Jes­si­ca Schlick et Alexan­der Link de la direc­tion, afin de rele­ver le défi.

Équi­pé de bra­ce­lets spor­tEX inno­vants et sty­lés et d’un bon­net ENERGETIX, Joey a tour­né sans inter­rup­tion pen­dant 24 heures et a gagné, avec les autres équipes, le record du monde de « la plus longue course de relais par équipe sur un par­cours d’obstacles extrême (mixte) » !

Au lieu des 2 000 kilo­mètres requis sur la course d’obstacles du « 24h Urban Run », ce sont 3 435,8 kilo­mètres au total qui ont été par­cou­rus pen­dant ces 24 heures. Pour par­ti­ci­per à la course, chaque entre­prise avait ver­sé un don 24 000 euros – ain­si, avant même le départ du chal­lenge, celui-ci avait déjà rap­por­té un demi-mil­lion d’euros. Une somme totale de 8 604 481 mil­lions d’euros a été réunie pour les enfants dans le besoin en Alle­magne et dans le monde lors du 23e télé­thon de RTL avec Wol­fram Kons. ENERGETIX a par­ti­ci­pé à ce total excep­tion­nel avec une somme de 70 000 euros.

Nous avons réuni pour vous dans un album pho­tos bien rem­pli les plus belles impres­sions de ces 24 inou­bliables pour la bonne cause. Nous vous sou­hai­tons beau­coup de plai­sir à le feuille­ter !

ENERGETIX dans la ville des « nuits blanches » : Saint — Pétersbourg

Au mois d’octobre, les qua­li­fiés de la 1re caté­go­rie du concours Time for Suc­cess ENERGETIX se sont envo­lés pour un voyage de for­ma­tion de 4 jours à Saint-Péters­bourg dont le centre-ville ancien est ins­crit au patri­moine mon­dial de l’UNESCO.

Le 23 octobre 2018, les Par­te­naires se sont envo­lés depuis Franc­fort vers la deuxième plus grande ville de Rus­sie, Saint-Péters­bourg, éga­le­ment sur­nom­mée la ville des « nuits blanches ». De la fin mai à la mi-juillet, le soleil ne se couche jamais com­plè­te­ment ce qui fait que les nuits sont claires ou à peine sombres. Le pre­mier soir, les par­ti­ci­pants ont expri­mé, lors d’un dîner cha­leu­reux, leur exci­ta­tion face aux pro­chains jours.

Kaléi­do­scope de Saint — Péters­bourg

La jour­née du len­de­main a com­men­cé par une visite de la ville, ou plus exac­te­ment d’un musée de la vod­ka. Outre la visite de la dis­til­le­rie même, ils ont eu l’occasion de par­ti­ci­per à une dégus­ta­tion de vod­ka. La visite s’est ensuite pour­sui­vie dans le plus ancien café de la ville où ils ont pu se réga­ler de pysh­ki, une sorte de donut russe, que l’on mange pour accom­pa­gner le café ou le thé.

L’après-midi, les qua­li­fiés ont visi­té l’école de danse clas­sique du fameux théâtre Mariins­ky où ils ont pu d’abord assis­ter à l’échauffement des enfants, puis assis­ter ensuite à une repré­sen­ta­tion de 45 minutes. Le théâtre fait par­tie des plus fameux théâtres d’opéra et de bal­let du monde, c’est éga­le­ment la plus ancienne aca­dé­mie de danse clas­sique de Rus­sie.

Après le dîner, pris dans le res­tau­rant Repa en face du théâtre, les par­ti­ci­pants ont assis­té à la repré­sen­ta­tion du bal­let « La Fon­taine de Bakht­chi­sa­raï » dans le théâtre Mariins­ky.

La jour­née sui­vante a com­men­cé par une visite de décou­verte pla­cée sous le signe de l’art nou­veau. C’est dans ce cadre que les qua­li­fiés ont visi­té la « Mai­son Sin­ger » qui était autre­fois le siège de la repré­sen­ta­tion per­ma­nente du fabri­cant amé­ri­cain de machines à coudre The Sin­ger Com­pa­ny. Concer­nant le déjeu­ner, tout le monde a mis la main à la pâte : dans un ate­lier de cui­sine, les par­ti­ci­pants ont pré­pa­ré un repas russe typique dans une atmo­sphère convi­viale.

Le der­nier jour, le voyage a conduit les par­ti­ci­pants jusqu’au monu­ment le plus impor­tant de Saint-Péters­bourg : le palais Cathe­rine avec sa fameuse chambre d’ambre et l’Ermitage, l’un des plus grands et des plus impor­tants musées d’art du monde.

Pour ter­mi­ner ce voyage mer­veilleux et impres­sion­nant, les par­ti­ci­pants se sont retrou­vés le soir dans le res­tau­rant Luce où ils ont été hono­rés pour leurs superbes pres­ta­tions et leur qua­li­fi­ca­tion dans la pre­mière caté­go­rie du concours Time for Suc­cess ENERGETIX.

Outre les grands moments cultu­rels et culi­naires variés, la puis­sance de l’esprit d’équipe et les échanges ont éga­le­ment joué un rôle cru­cial dans ce voyage qui a per­mis aux par­ti­ci­pants de ren­trer chez eux très moti­vés et plein de dyna­misme !

Nous avons réuni pour vous en exclu­si­vi­té les plus belles impres­sions de Saint-Péters­bourg sous la forme d’un album pho­tos en ligne !

Rencontre Inter-Lignées

Le 10 Sep­tembre 2018, à Nantes, plus de 70 per­sonnes ont fait le dépla­ce­ment pour une ren­contre inter-lignees ! Ils venaient de Nantes, de Tours, de Caen, de la Roche sur Yon, de Saint Jean de Monts, mais aus­si de Bre­tagne, et de Suisse.

Cette ini­tia­tive col­lec­tive a été co-orga­ni­sée par: Anke Hesse-Michae­lis, Chris­tine Leri­dant, Clau­dine Guillard, Renée Piguet et Marie Poi­ron.

Un gros tra­vail de fond pour har­mo­ni­ser ses com­pé­tences et faire de cette jour­née une réus­site totale. En voi­ci le détail:

La mati­née:

Décou­verte de la nou­velle col­lec­tion, café et thé accom­pa­gnés de la tra­di­tion­nelle brioche ven­déenne: un délice des papilles !

 

Ensuite, Renée Piguet a fait un compte ren­du de l’avant pre­mière de la col­lec­tion.

Puis il y avait trois pré­sen­ta­tions : Marie Poi­ron a pré­sen­té une for­ma­tion fon­da­men­tale sur les tech­niques de vente pour reda­ter en ate­lier à domi­cile, Clau­dine Guillard a fait part de son expé­rience pour le sui­vi de la clien­tèle et pour finir, Chris­tine Leri­dant est inter­ve­nue pour don­ner des bases pour uti­li­ser Face­book au mieux dans le cadre de ses acti­vi­tés.

L’après-midi, le sujet prin­ci­pal était l’accompagnement et les outils pro­po­sés pour faire gran­dir les équipes fran­co­phones.

Décou­verte de nou­velles stra­té­gies pour recru­ter, mais aus­si des outils pra­tiques pour accom­pa­gner et dupli­quer faci­le­ment :

cap­sules vidéos, modules, plan d’action pour les nou­veaux par­te­naires…

Cette magni­fique jour­née a fini par une mise à l’honneur des meilleurs par­te­naire (VVP et VVE) : émo­tion à son comble.

Feed back des par­ti­ci­pants, 100% posi­tif.

Les orga­ni­sa­teurs sont extrê­me­ment fiers et pensent déjà à de nou­velles actions.

 

Une ren­contre avec les mêmes sujets était orga­ni­sée une semaine plus tard, le 17 sep­tembre 2018, à Vil­le­fon­taine par Anke Hesse-Michae­lis et Kathy Grous­son.

Les 17 par­ti­ci­pants ont fait de cette jour­née un grand suc­cès.

Grandiose ! Telle a été l’Avant-première de la collection 2018 à Wiesbaden.

Depuis 16 ans, ENERGETIX et ses Partenaires n’ont cessé de se développer. Lors de l’Avant-première de la collection à Wiesbaden, on a pu vivre le tout nouveau point fort de cette réussite dans le domaine de la vente directe : une collection de bijoux moderne et créative, un événement motivant de grande classe et des Partenaires absolument enthousiastes.

Roland Förs­ter, P.D.G. d’ENERGETIX, a ouvert la mani­fes­ta­tion dans son style habi­tuel et s’est réjoui du nombre de par­ti­ci­pants plus impor­tant que l’an der­nier. Avec Jörg Pila­wa, ani­ma­teur de télé­vi­sion, il a salué les invi­tés de l’Avant-première de la col­lec­tion venus de 20 pays.

La valeur des nou­veaux venus pour l’entreprise de vente directe s’est illus­trée dès le début de la mani­fes­ta­tion lorsque les nou­veaux Par­te­naires ont été les pre­miers à être priés de mon­ter sur scène.

Ils ont pu sai­sir aus­si­tôt que l’idée d’activité concer­nant les bijoux magné­tiques est orien­tée vers une longue vie pro­fes­sion­nelle syno­nyme de réus­site :  dans le point sui­vant du pro­gramme, on a ren­du hon­neur aux Par­te­naires pré­sents depuis déjà 10 ans et dont la conti­nui­té est un exemple pour tous, et notam­ment pour les nou­veaux venus.

 

Show de bijoux

La base de la réus­site chez ENERGETIX est la col­lec­tion de bijoux. Ici éga­le­ment on constate une évo­lu­tion au fil des années – tou­jours sur la vague des ten­dances actuelles de la mode et du desi­gn.

 

 

Cette année encore, la jour­née s’est foca­li­sée sur la col­lec­tion 2019. Le show de pré­sen­ta­tion a été excep­tion­nel : mul­ti­mé­dias, avec danse et podium – une sen­sa­tion pas­sion­nante qui se retrouve dans la pré­sen­ta­tion du nou­veau cata­logue.

 

Vous pour­rez jeter ici un coup d’œil sur les cou­lisses du shoo­ting pho­to.

Encore sous les impres­sions du show, les visi­teurs ont été plon­gés dans six uni­vers de bijoux mis en scène avec une grande créa­ti­vi­té – sui­vant en cela la devise de la mani­fes­ta­tion « get in touch ! ». Appro­cher les bijoux au plus près : les regar­der, les tou­cher, les essayer.

 

Après la pause de midi, on a conti­nué par une théo­rie vivante : Jes­si­ca Schlick, membre de la Direc­tion, a ani­mé la pré­sen­ta­tion des meilleurs dans les caté­go­ries VVP et consti­tu­tion d’équipe, sur le thème « de la pra­tique pour la pra­tique ». La salle, très atten­tive, a pu pro­fi­ter des pré­cieux conseils don­nés.

L’expert de la jour­née était Michael Stra­cho­witz. Ce pas­sion­né de la vente directe a par­ta­gé ses 40 années d’expérience avec les spec­ta­teurs et a évo­qué pour eux son approche de la consti­tu­tion d’équipe sans fron­tières.

 

 

Alexan­der Link, direc­teur, a four­ni aux par­ti­ci­pants une large palette d’informations du domaine infor­ma­tique. Il a évo­qué le suc­cès des mesures com­plé­men­taires de sou­tien aux Par­te­naires telles que « Boost your Busi­ness » et a détaillé la pro­fes­sion­na­li­sa­tion de la ges­tion des réunions via MMS. Il a éga­le­ment pré­sen­té une nou­velle Bou­tique en ligne que les invi­tés ont tota­le­ment approu­vée.

Quant à la pré­sen­ta­tion du nou­veau concours, tou­jours par Alexan­der Link, elle a éga­le­ment reçu une pleine appro­ba­tion et un enthou­siasme spon­ta­né. L’Afrique du Sud et Mar­ra­kech ont déclen­ché dans la salle un mur­mure géné­ral « il faut que j’y aille », cor­res­pon­dant tota­le­ment à l’effet moti­vant que doit pro­duire le concours dans les pro­chains mois de qua­li­fi­ca­tion.

Gala

La soi­rée de gala, offrant éga­le­ment le cadre idéal pour la mise à l’honneur du STARCLUB, a per­mis de ter­mi­ner cette jour­née de façon fes­tive. Les stars d’ENERGETIX étaient déjà là depuis le jeu­di pour assis­ter à la réunion STARCLUB.

 

Pen­dant le gala, le One Year STARCLUB et le STARCLUB actuel ont reçu un hom­mage méri­té pour leurs incroyables pres­ta­tions devant le vaste public de l’Avant-première de la col­lec­tion.

 

 

On a éga­le­ment vécu un grand moment d’émotion avec le rap­port des repré­sen­tants de la fon­da­tion Hugo Tem­pel­man à l’occasion des 10 années de son par­te­na­riat avec ENERGETIX. Le Dr Hugo Tem­pel­man a ren­du compte de l’évolution et de l’état actuel de son admi­rable tra­vail en Afrique du Sud. Un film très émou­vant a clai­re­ment mon­tré com­bien les dons d’ENERGETIX sont pré­cieux pour son par­te­naire dans l’engagement huma­ni­taire. Avec le chèque de cette année d’un mon­tant de 50 000 euros, la somme totale des dons atteint désor­mais 1,5 mil­lion d’euros.

Le concert de la Kel­ly Fami­ly a été abso­lu­ment sen­sa­tion­nel. Ils sont actuel­le­ment en tour­née et jouent à gui­chets fer­més, mais ils ont tenu à don­ner un concert exclu­sif pour les Par­te­naires d’ENERGETIX ! L’ambiance dans la salle était indes­crip­tible, mais les pho­tos expriment lar­ge­ment ce grand moment de la soi­rée. Jusqu’au petit matin, une superbe ambiance dan­sante s’est pour­sui­vie dans la salle du nou­veau Centre des congrès de Wies­ba­den.

Croisière sur le Rhin

Le dimanche, la réunion convi­viale cha­leu­reuse à l’occasion d’une croi­sière sur le Rhin a de nou­veau créé une occa­sion idéale pour échan­ger entre Par­te­naires et avec les membres de la direc­tion. Là éga­le­ment, l’atmosphère était des plus cha­leu­reuses.

 

La clô­ture par­faite d’un évé­ne­ment moti­vant de pre­mière classe avec des Par­te­naires abso­lu­ment enthou­siastes !

 Vous trou­ve­rez d‘autres impres­sions de la mani­fes­ta­tion ici :

Pho­tos: Le jour / galacroi­sière

Vidéo

La rencontre du STARCLUB la veille de l’Avant-première de la collection 2018

Points clés : har­mo­nie et tra­vail en groupe

Le jeu­di pré­cé­dent l’Avant-première de la col­lec­tion, le STARCLUB actuel s’est réuni pour un évé­ne­ment de moti­va­tion et d’équipe à Wies­ba­den. Le thème en était l’harmonie et le sou­tien mutuel. Le carac­tère inter­na­tio­nal de ce groupe exclu­sif offrait déjà une oppor­tu­ni­té excep­tion­nelle pour tirer pro­fit des expé­riences et des stra­té­gies des autres.

L’interaction dans l’équipe a ain­si été sou­mise à un test très spé­cial. Lors de la course en bateau-dra­gon, les par­ti­ci­pants ont vécu au plus près com­bien la qua­li­té du tra­vail en groupe influe la réus­site. Une petite régate a four­ni l’objectif ambi­tieux néces­saire ain­si que beau­coup de plai­sir et une expé­rience impor­tante : seule une coopé­ra­tion har­mo­nieuse et une atten­tion mutuelle per­mettent d’aller de l’avant – fidèle en ceci à la devise « mon­ter – refaire ».

Le soir, les stars ont reçu les hon­neurs dans le han­gar à bateaux du club d’aviron de Schier­stein offrant une vue magni­fique sur le Rhin. Les nou­veaux membres y ont reçu un hom­mage émou­vant de la part de leur par­rain et de leurs amis Par­te­naires. En remer­cie­ment, tous les membres du STARCLUB ont reçu des bijoux uniques de la nou­velle col­lec­tion. Roland Förs­ter, P.D.G. d’ENERGETIX, a ensuite pré­sen­té une vue d’ensemble des tout der­niers déve­lop­pe­ments de l’entreprise.

La soi­rée s’est ter­mi­née par un savou­reux dîner et une musique entraî­nante qui n’a pas man­qué d’inciter les par­ti­ci­pants à rejoindre la piste de danse comme sou­vent lors des mani­fes­ta­tions ENERGETIX. Un évé­ne­ment réus­si mar­qué par un grand plai­sir et des échanges d’expérience enri­chis­sants.

Pour les pho­tos, c’est ici.

« Inestimable » : l’événement pour les nouveaux venus des concours « Avenir heureux » et « TIME for SUCCESS »

« Je suis heu­reuse d’avoir vécu ça » — « Cela a déve­lop­pé la conscience que j’avais de notre acti­vi­té. » — « Des échanges avec des col­lègues qui devien­dront des amis — INESTIMABLE ! »

Les retours des 40 par­ti­ci­pants à l’événement des­ti­né aux nou­veaux venus et qui s’est dérou­lé à Bin­gen les 21 et 22 juin, n’auraient pu être plus posi­tifs et cha­leu­reux. Ils étaient venus d’Autriche, de Suisse, d’Allemagne, de France et des Pays-Bas : c’est avec un grand enga­ge­ment que les nou­veaux venus ont trans­mis et échan­gé leurs pré­cieuses expé­riences avec le groupe inter­na­tio­nal.

Par­mi les par­ti­ci­pants, on comp­tait éga­le­ment six membres du STARCLUB qui avaient fait le voyage jusqu’à Bin­gen – une contri­bu­tion d’une valeur esti­mable lors de l’échange d’expériences avec les nou­veaux venus. Apprendre le meilleur des meilleurs, en tant que nou­veau venu, on ne sau­rait espé­rer plus. Les échanges avec la Direc­tion de l’entreprise a été de nou­veau au centre de l’événement. Roland Förs­ter et Jes­si­ca Schlick se sont occu­pés per­son­nel­le­ment de leurs invi­tés et leur ont four­ni les toutes der­nières infor­ma­tions sur l’entreprise.

Une ambiance excep­tion­nelle a éga­le­ment régné lors du pro­gramme de détente et de la par­tie convi­viale de l’évènement. On a pu voir des sou­rires rayon­nants lors de la jour­née en équipe « Autour du Nie­der­wald » du ven­dre­di ain­si que de la soi­rée de la veille. « Il ne s’agit pas uni­que­ment du repas fan­tas­tique que nous avons dégus­té ni de la super soi­rée dan­sante et de l’excursion magni­fique — dont cha­cun des par­ti­ci­pants a pu consta­ter l’exceptionnelle qua­li­té – mais de pro­fi­ter à l’avenir de ces superbes évé­ne­ments et de pas­ser tous ensemble des moments de grande qua­li­té. Pour cela, nous avons conti­nuel­le­ment besoin de tou­jours plus de per­sonnes qui par­ti­cipent.  Fai­sons connaître la pas­sion que nous avons pour notre acti­vi­té dans le monde entier grâce au déve­lop­pe­ment de nos équipes », ain­si s’est expri­mée une Par­te­naire moti­vée sur Face­book.

Il n’y a rien à ajou­ter à cela, à l’exception du rap­pel de Roland Förs­ter concer­nant le « pro­chain super évé­ne­ment », l’Avant- pre­mière de la col­lec­tion le 1er sep­tembre à Wies­ba­den – objet d’une invi­ta­tion cha­leu­reuse – et pas uni­que­ment aux nou­veaux venus enthou­siastes.

Ici vous pour­rez voir d’autres pho­tos.

ENERGETIX au royaume du bonheur

Le Bhou­tan a accueilli les qua­li­fiés de la 1re caté­go­rie avec la plus grande gen­tillesse

Ce voyage a été le plus riche en émo­tions de tous les séjours pro­po­sés jusqu’à pré­sent par ENERGETIX à ses meilleurs Par­te­naires dans le cadre d’un concours. Les Par­ti­ci­pants ont expri­mé les sen­sa­tions vécues avec la plus grande émo­tion. Ils ont appris ce que cela signi­fiait quand un pays tra­vaillait acti­ve­ment à son « bon­heur natio­nal brut ». Et ils ont pu voir concrè­te­ment ce bon­heur dans les yeux des nom­breux contacts qu’ils ont noués avec les habi­tants du Bhou­tan.

Selon la décla­ra­tion de l’ancien ministre de l’éducation du pays, le fait qu’une entre­prise orga­nise un voyage de for­ma­tion au Bhou­tan était une pre­mière. Il a fait com­prendre aux Par­te­naires ce qui signi­fie pla­cer l’être humain au cœur de toutes les déci­sions. Chaque tâche accom­plie a comme but le bon­heur des dif­fé­rents indi­vi­dus — ceci avec un suc­cès stu­pé­fiant au Bhou­tan.

Le boud­dhisme est le prin­cipe spi­ri­tuel de cette stra­té­gie du bon­heur qui est cha­leu­reu­se­ment incar­née par les moines et les nonnes ren­con­trés dans les monas­tères. La visite de la plus grande sta­tue de Boud­dha était au pro­gramme tout comme la visite du monas­tère Puna­kha Dzong, le sanc­tuaire boud­dhiste le plus signi­fi­ca­tif.

Les Par­te­naires ont éga­le­ment res­sen­ti l’hospitalité et la cha­leur de l’accueil en pri­vé, lors de la visite d’une famille dans sa ferme. Les membres de la famille ont cui­si­né pour eux des plats typiques du pays et leur ont offert un aper­çu de l’univers excep­tion­nel des épices et des plantes que l’on trouve au Bhou­tan.

Oui, la mon­tée a été rude – d’abord à che­val, puis à pieds, mais la gen­tillesse pleine d’attention du guide a faci­li­té nos efforts. C’est ain­si que cha­cun est par­ve­nu au bout du che­min menant à l’emblème du pays, le fameux Tiger‘s Nest. Le monas­tère est inté­gré d’une façon incroyable aux falaises abruptes, il offre une archi­tec­ture unique au monde ain­si qu’une vue indes­crip­tible. C’était sans conteste le point culmi­nant de ce voyage dans un pays dont la phi­lo­so­phie et la vision ont de nom­breux points en com­mun avec ENERGETIX. L’objectif d’offrir aux per­sonnes la chance de mener une vie bien rem­plie grâce à un tra­vail leur offrant plai­sir et satis­fac­tion pour­rait éga­le­ment être l’un des prin­cipes du Bhou­tan.

Ici, vous pou­vez voir les pho­tos de ce voyage unique.

Marathon Gutenberg le 6 mai – un événement hors du commun !

Cette année, c’est encore ENERGETIX qui avait le plus grand nombre de cou­reurs au mara­thon de Mayence. Cela a été une véri­table fête pour les cou­reurs qui por­taient le maillot bleu de la socié­té – assor­ti au ciel radieux.


Et c’était bien plus qu’une simple course : tous les membres de la direc­tion étaient pré­sents, plu­sieurs membres du STARCLUB, des employés d’ENERGETIX – tous dans l’ambiance « chair de poule » d’un évé­ne­ment spor­tif au cours duquel plu­sieurs mil­liers de par­ti­ci­pants se sont lais­sés por­ter jusqu’à la ligne d’arrivée par les applau­dis­se­ments à tout rompre du public et la musique éner­gique dif­fu­sée par les haut-par­leurs. Il faut l’avoir vécu !


Sou­li­gnons que les cou­reurs d’ENERGETIX ont béné­fi­cié d’un sou­tien sup­plé­men­taire : Joey Kel­ly, spor­tif de l’extrême, était éga­le­ment de la par­tie en maillot bleu d’ENERGETIX et une fois de plus, il a tenu sa pro­messe d’amener chaque membre de l’équipe jusqu’à la ligne d’arrivée. La fran­chir après 21 km en étant accom­pa­gné par ce per­son­nage cha­ris­ma­tique, c’était de l’émotion pure !

Dans le cadre de l’interview sur le podium SWR, Roland Förs­ter, le Pré­sident Direc­teur Géné­ral, a eu l’occasion d’expliquer la par­ti­cu­la­ri­té de la par­ti­ci­pa­tion d’ENERGETIX au mara­thon de Mayence : pour chaque kilo­mètre cou­ru, l’entreprise verse un don de deux euros à la fon­da­tion Hugo Tem­pel­man, son par­te­naire cari­ta­tif. Roland Förs­ter a pu remettre la somme arron­die de 5000 euros à Liesje Tem­pel­man, l’épouse du créa­teur de la fon­da­tion, qui a éga­le­ment par­ti­ci­pé à la course avec ses fils.


La vie chez et avec ENERGETIX est riche en moments cha­leu­reux et émou­vants – et ils sont légion lors du mara­thon Guten­berg. « À l’année pro­chaine ! » : c’est tout natu­rel­le­ment par ces mots que l’on se sépare après la course. Nous l’avons dit : il faut l’avoir vécu en tant que cou­reur, quelle que soit sa vitesse, ou en tant que spec­ta­teur sur le par­cours. Donc : réser­vez la date et par­ti­ci­pez à un évé­ne­ment hors du com­mun en 2019 : le 20ème mara­thon Guten­berg.

Ici, nous avons réuni les meilleures pho­tos pour vous !

Visiter le « Paris de l’Est » avec ENERGETIX : Bucarest — et traverser la Transylvanie – le pays mystérieux du comte Dracula

Au mois d’avril, les gagnants du concours « Ave­nir heu­reux » d’ENERGETIX sont venus des Pays-Bas, d’Allemagne et de Suisse pour prendre ensemble la route vers la Tran­syl­va­nie et y vivre des sen­sa­tions impres­sion­nantes au cœur de superbes pay­sages, de villes médié­vales et de châ­teaux légen­daires.

Le voyage a com­men­cé le 19 avril 2018 à Franc­fort où l’on a pris l’avion pour rejoindre Buca­rest, sur­nom­mée le « Paris de l’Est » en rai­son de ses superbes bou­le­vards et de ses monu­ments impres­sion­nants. Les par­ti­ci­pants ont décou­vert la vieille ville dans le cadre d’une visite gui­dée. Dans les ruelles étroites, ils ont pu voir les cafés et éta­blis­se­ments authen­tiques se pres­ser les uns contre les autres. La pre­mière soi­rée a été mar­quée par l’ambiance incom­pa­rable du « Caru‘ cu Bere », le res­tau­rant le plus fameux de la ville qui, avec son immense voûte et ses vitraux, évoque plu­tôt une cathé­drale qu’un res­tau­rant.

Espaces et forêts infi­nis
Le len­de­main matin s’est pré­sen­té tout en contrastes pour les Par­te­naires  ENERGETIX : au départ de Buca­rest, ils ont pris la route vers la nature vierge des Car­pates tran­syl­va­niennes en direc­tion de Sinaia, une petite ville de mon­tagne dans la val­lée de Pra­ho­va. À proxi­mi­té se trouve le châ­teau de Peles, l’ancienne rési­dence d’été du roi Carol Ier. Membre de la famille des Hohen­zol­lern et deve­nu roi de Rou­ma­nie, il a fait construire l’un des châ­teaux les plus modernes d’Europe dans la deuxième moi­tié du XIXe siècle – très lumi­neux et avec ascen­seur — afin de rap­por­ter un peu de son pays d’origine en Rou­ma­nie.

La visite s’est pour­sui­vie en direc­tion de Bra­sov, l’une des plus grandes villes de Tran­syl­va­nie, où l’on a fait un détour par le domaine viti­cole tra­di­tion­nel Rhein à Azu­ga – ancien four­nis­seur de la Cour. C’est ici que l’on pro­duit le plus ancien vin mous­seux de Rou­ma­nie selon le mode de pro­duc­tion du cham­pagne. C’est ain­si que nos Par­te­naires se sont trou­vés d’excellente humeur après la dégus­ta­tion et ont repris avec joie la direc­tion du sud-est.

À Bra­sov, un petit défi atten­dait le groupe : par­ta­gés en quatre équipes, ils devaient trou­ver les monu­ments de la ville, s’adresser aux habi­tants et rap­por­ter de petits sou­ve­nirs. Tous ont rem­por­té le défi haut la main et ont reçu le soir au dîner une médaille en cho­co­lat comme récom­pense.

Légen­daire et très mys­tique : le châ­teau de Bran
La jour­née sui­vante a com­men­cé par la cam­pagne où l’équipe ENERGETIX a été très cha­leu­reu­se­ment accueillie par une famille de pay­sans qui les a gâtés avec les spé­cia­li­tés typiques du pays qu’elle cultive dans son jar­din. Le déjeu­ner dans un petit domaine viti­cole a ragaillar­di la troupe qui se pré­pa­rait à affron­ter l’un des moments forts du voyage : le châ­teau de Bran, celui du fameux comte Dra­cu­la selon la légende. L’imposant châ­teau est construit sur une falaise escar­pée sur l’ancienne fron­tière entre la Tran­syl­va­nie et la Vala­chie, il attire un grand nombre de tou­ristes et de fans de vam­pires du monde entier.

À la fin de la jour­née, le der­nier dîner a offert, dans une atmo­sphère décon­trac­tée, la pos­si­bi­li­té d’échanger entre Par­te­naires sur les impres­sions de ce superbe voyage et de se connaître encore mieux avant de reprendre le vol pour Franc­fort le len­de­main matin.
Peut-être vous join­drez-vous à nous lors du pro­chain voyage ?
ENERGETIX remer­cie ses Par­te­naires connais­sant le plus de suc­cès par des voyages excep­tion­nels autour du monde.

Ici vous pour­rez voir d’autres pho­tos.

Une rencontre parfaite : le STARCLUB à Oestrich-Winkel les 4 et 5 mai

La météo était à l’image de la der­nière ren­contre du STARCLUB : par­faite et sans nuages ! Ajou­tez à cela un hôtel char­mant offrant une superbe vue sur la val­lée du Rhin – les par­ti­ci­pants venus du Dane­mark, des Pays-Bas, de France, de Suisse et d’Allemagne ont été conquis par l’atmosphère, mais éga­le­ment par les pré­sen­ta­tions de la Direc­tion. Roland Förs­ter, Jes­si­ca Schlick et Alexan­der Link leur ont don­né un aper­çu des futures pers­pec­tives de l’entreprise, ce qui a per­mis ain­si d’engager un débat moti­vé avec les Par­te­naires.

L’émotion éga­le­ment a été au ren­dez-vous avec l’accueil des nou­veaux membres du STARCLUB. Il est clair que la pre­mière mise à l’honneur accom­pa­gnée de la plus haute dis­tinc­tion de l’entreprise est un évè­ne­ment très par­ti­cu­lier appor­tant la plus haute moti­va­tion à tous les par­ti­ci­pants.

Le len­de­main, les par­ti­ci­pants ont par­cou­ru les vignobles du Rhein­gau en gyro­pode. Le res­pect ini­tial devant ce drôle de véhi­cule a vite fait place à un sou­rire radieux sur les visages. Un petit ral­lye a appor­té une grande exci­ta­tion, là encore avec une météo magni­fique.

Une ren­contre très réus­sie !

Ici vous pour­rez voir d’autres pho­tos.