L’entraînement facile : une interview de Julia Rittner, monitrice de fitness et coach en diététique, partie 2

FROGBLOG : Julia, considérant ton expérience en matière de coach en diététique, à quoi les coureurs doivent-ils faire attention dans les derniers jours avant la course ainsi qu’avant et pendant le semi-marathon ?

Julia Rittner : Les derniers jours avant la compétition sont marqués par une alimentation riche en hydrates de carbone. La veille de la course, on peut encore remplir ses réserves de glucides, jusqu’à 24 h avant ! Je conseille toujours à mes sportifs de faire l’impasse, la veille de la course, sur l’alimentation riche en fibres, d’éviter les légumes, la salade ou les noix afin que le système digestif soit moins sollicité.

Julia Rittner, Portrait Willingen

Julia Rittner, monitrice de fitness et coach en diététique

Le matin de la course, 3 heures avant le départ, faire un repas pauvre en graisses avec une quantité faible à moyenne de protéines et beaucoup d’hydrates de carbone. Je suis sûre que chaque coureur a déjà testé son petit déjeuner idéal lors de l’entraînement avant une longue course. Nombreux sont ceux qui ne jurent que par la bouillie de flocons d’avoine avec du miel ou par des toasts avec du miel ou de la marmelade. Une heure avant le départ, ou même 30 minutes avant, cela dépend de chacun, on mangera une petite barre énergétique, une banane bien mûre ou encore une petite tranche de pain au miel. Lors de la course l’hydratation est décisive, il ne faut pas attendre d’avoir soif, mais boire à chaque point de ravitaillement ! Je recommande urgemment de tester lors de l’entraînement si l’on peut manger ou non durant la course. Lorsque notre organisme est fortement sollicité, le système digestif est très sensible et ne supporte pas n’importe quoi. Au bout de 60 minutes de course, notre réserve d’hydrates de carbone est épuisée, on peut alors avoir recours à un gel d’hydrate de carbone, une barre énergétique ou une banane bien mûre pour la deuxième partie de la course. Cela dépend toujours de sa propre expérience. En revanche il faut toujours boire.

Julia Rittner_Fuß

FROGBLOG : Et maintenant l’équipement – quel type d’habillement conseilles-tu pour notre course du 11 mai à Mayence, à quoi, selon toi, faut-il faire particulièrement
attention ?

Julia Rittner : Ce qui est très important, c’est de ne pas attendre le jour de la course pour se lancer dans les expérimentations ! On a l’habitude de porter les chaussures de sport et les vêtements, on les a testés lors d’entraînements longue durée et la nourriture en cours de route n’est pas non plus une surprise. Lors du départ, au tout début, on doit avoir l’impression d’être presque trop légèrement habillé, car ensuite lorsque le corps se sera réchauffé, des vêtements trop chauds peuvent être gênants et l’on risque de souffrir de la chaleur. On choisira la meilleure variante possible le jour même de la course à Mayence, cette manifestation nous a en effet surpris plus d’une fois soit par une pluie incessante soit par une chaleur estivale.

FROGBLOG : Ceux qui ne courent pas ne peuvent peut-être pas le comprendre, mais : est-ce que courir peut rendre accro ?

Julia Rittner: Lors d’un effort sportif, le corps libère davantage d’endorphine et donc, le fait de faire du sport nous donne automatiquement une quantité supplémentaire d’hormone du bonheur, ce qui naturellement augmente notre bien-être. A haute dose, cela peut créer un certain état d’ivresse, nous sommes alors dans une forme éblouissante et avons le pied léger ! Il est permis d’être un peu accro à ces
sensations, c’est la dose qui fait ici la différence – avec mesure, en pensant
à sa santé et en fonction de ses possibilités, faire de l’exercice est un remède miracle pour la santé physique et morale !

Julia Rittner_Lauf Wbn

FROGBLOG : Comment se passe ta
propre préparation au semi-marathon de Mayence et quels objectifs sont les
tiens ?

Julia Rittner : Je me prépare de façon
détendue dans le cadre de mes entraînements habituels et le jour même, comme l’an dernier, je profiterai en toute décontraction et avec plaisir de chaque kilomètre parcouru au cœur d’une
équipe fantastique !

Merci beaucoup, chère Julia, pour tes suggestions et tes impressions et expériences personnelles.

En suivant un entraînement régulier et tes conseils, le marathon de Mayence sera certainement une manifestation qui plaira à tous. Et maintenant nous te souhaitons de prendre toujours autant de plaisir à ton entraînement et nous sommes impatients de te retrouver le 11 mai avec l’équipe de coureurs ENERGETIX !

Pour en savoir plus à propos de Julia Rittner : www.julia-rittner-sports.de

L’entraînement facile : une interview de Julia Rittner, monitrice de fitness et coach en diététique, partie 1

Julia Rittner_PortraitDe nombreux Distributeurs ENERGETIX connaissent déjà Julia Rittner depuis la réunion de début d’année de 2013 à Willingen. Elle les avait alors incités à faire davantage de sport, dans l’esprit de la devise « En forme pour la nouvelle  décennie ». En 2014 également, Julia Rittner soutiendra de nouveau l’entraînement de l’équipe ENERGETIX. Diplômée en fitness et formation personnelle, Julia est une triathlète passionnée qui a créé à Bingen un groupe de coureuses et coureurs motivés qui s’est inscrit pour le marathon de Mayence. Sous la devise « En forme entre midi et deux », elle entraîne en outre une fois par semaine les collaborateurs d’ENERGETIX en s’adaptant clairement aux aspirations et besoins des « grenouilles ».

Quelques semaines avant le (semi-)marathon Gutenberg, nous avons demandé conseil à cette professionnelle, ceci afin de soutenir les coureurs actuellement en plein entraînement afin qu’ils améliorent encore leur condition physique et prennent le départ le 11 mai 2014 bien préparés et au top de leur forme.

Marathon 2013_115

FROGBLOG : Incroyable, plus de 130 personnes se sont inscrites pour l’équipe ENERGETIX participant au Marathon Gutenberg 2014 ! Julia, l’an dernier, comme Joey Kelly entre autres, tu as couru dans l’ « équipe des grenouilles ». Quels souvenirs en as-tu et quelles sont tes attentes pour ce 11 mai sur la ligne de départ à Mayence ?

Julia Rittner : Le marathon de Mayence est une manifestation régionale qui se caractérise notamment par son atmosphère bon enfant et la beauté de son itinéraire. Tout au long du parcours, les coureurs sont généreusement encouragés jusqu’au prochain kilomètre et portés jusqu’à l’arrivée par des hourras. Comme l’an dernier, les sensations de la course seront de nouveau marquées par la puissance de l’équipe ENERGETIX – grâce au nombre important d’inscriptions, l’excitation au moment du départ et la fierté accompagnée de soulagement à l’arrivée seront un grand événement communautaire !

Marathon 2013_180

FROGBLOG : Que peut faire un coureur dans les dernières semaines avant la course tout spécialement pour améliorer sa forme et son bien-être ?

Julia Rittner : Dans les dernières semaines avant la compétition, il est important d’établir un rapport équilibré entre le stress de l’entraînement à l’approche du but et les phases de récupération. On va certainement prévoir encore quelques courses longues de 18 km voire 19 km, mais dans le même temps les coureurs expérimentés sont déjà
dans une phase dans laquelle ils améliorent leur résistance et leur vitesse de base par des entraînements basés sur les intervalles et le rythme. Toutes les courses et notamment les unités les plus intensives devraient être menées de façon plus apaisée et si le corps montre de quelque façon que ce soit qu’il serait mieux de prendre un jour de repos, il faut absolument le faire. Dans ce cas, en effet,  ce n’est pas notre « fainéantise naturelle » qui veut reprendre le dessus, c’est notre corps qui a vraiment besoin de repos. Suffisamment de sommeil, une alimentation naturelle et équilibrée et des étirements réguliers garantissent la régénération – le mot d’ordre des dernières semaines est plutôt « le moins peut le plus ». Le dernier mois, on ne fait pas de grand progrès au niveau de la préparation, il s’agit davantage de conserver la forme que l’on a acquise.

FROGBLOG : Et quelques jours avant la course ? Les « non-pros » doivent-ils faire attention et économiser leurs forces ou préparer le corps à la course avec un entraînement moins intensif ?

Julia Rittner_Dehnung

Julia Rittner : Les coureurs expérimentés
vont certainement encore courir longtemps le week-end avant le 11 mai. Pour ce qui est des « débutants » sur la distance du semi-marathon, il vaut mieux qu’ils arrêtent les longues distances deux semaines avant la compétition. La dernière semaine avant la compétition, il vaut mieux courir tranquillement
et sur de petites distances. Cela dépend naturellement de l’avancée de l’entraînement, il est difficile de parler en général. Chaque coureur ressent normalement par lui-même de combien de repos il a besoin avant le jour de la course. Deux ou trois jours de repos complets à la suite sont très judicieux ! Le repos est important, mais faire trop de pause avant l’événement « paralyse » les muscles et nous retire la tension nécessaire. C’est  pourquoi la veille de la course, de nombreux coureurs ont l’habitude de faire  un mini-entraînement afin de réveiller la tension dans la tête et les muscles – commencer par une course d’échauffement de 10 minutes, suivie de 3 à 5 exercices d’accélération et d’une période tranquille de récupération de 10 minutes.

FROGBLOG : A propos de notre « tendance naturelle à la fainéantise », comment te motives-tu et comment est-ce que tu stimules tes coureurs ? Est-ce que tu as des « trucs » ? Si oui, pourrais-tu nous les dévoiler ?

Julia Rittner : Si l’on fait du Sport par plaisir, la motivation vient d’elle-même. Le défi commence lorsque nous touchons à nos limites en matière d’entraînement, que nous sommes surpris un jour par un manque de forme ou qu’une compétition exige que nous allions puiser dans nos réserves. Nous devons alors utiliser pleinement nos forces mentales et faire appel à des images fortes – cela peut être une sensation particulièrement agréable lors d’une course, un moment magique dans la nature ou imaginer notre arrivée au but ! Mes sportifs savent déjà, par nos entraînements, que j’ai toujours recours à la nature qui nous entoure pour puiser des forces et m’évader. On se moque parfois de moi lorsque je cite trop souvent le nom des plantes autours de nous ou que je répète combien la vue est belle – mais ce n’est pas plus mal, car on court mieux si l’on rit !

Dans les prochains jours, vous pourrez lire de nouveaux conseils de Julia Rittner. 

Pour en savoir plus à propos de Julia Rittner : www.julia-rittner-sports.de

L’événement du printemps d’ENERGETIX Turquie : ENERGETIX Turquie a fait un départ foudroyant

slide6

Au début du mois de mars, le Lancement de printemps d’ENERGETIX en Turquie s’est déroulé au Green Park Hotel de Pendik (Istanbul). Selon Tolga Deliktaş, le responsable pour la Turquie, les 82 participantes et participants ont été unanimement enthousiasmés par la collection printemps / été 2014. Les bijoux en pierre de lave ainsi que la ligne masculine ont été particulièrement bien reçus

Serife Cigili

Tolga Deliktaş, responsable pour le Turquie, avec Serife Cigili, Distributrice aux superbes résultats.

 

Honneur rendu aux meilleurs : l’émotion à l’état pur
C’est Ahmet Kocoglu qui a animé cette manifestation attendue avec impatience. Outre la présentation de la collection printemps/été 2014 et le détail des principales nouvelles concernant l’entreprise données par Tolga Deliktaş, le temps fort de la manifestation a été sans conteste la mise à l’honneur des meilleurs Distributeurs. On a nettement ressenti leur plaisir d’être reconnus officiellement pour leurs excellents résultats.

Gül Batir

Gül Batir

 

Gül Batir a été récompensée pour sa première place dans les catégories VVP et VVE. Il faut dire que cette Distributrice très engagée a réalisé de magnifiques résultats en février 2014. Bora Yosma a également obtenu des résultats exemplaires, car il a développé son équipe avec une grande réussite et est déjà parvenu au niveau d’Area Manager.

Bora Yosma

Bora Yosma

De fières prestations
Actuellement, ENERGETIX Turquie peut déjà compter sur 850 Distributeurs enregistrés. Toutes nos félicitations pour ces remarquables prestations ! Nous leur souhaitons de continuer ainsi à surfer sur la voie du succès.

D’autres informations ? Vous pouvez regarder ici la contribution FROGBLOG à propos de la tournée qui s’est déroulée à la fin 2013 : http://fr.frogblog.tv/energetix-en-turquie-la-tournee/