Coup d’œil dans les coulisses : la nouvelle collection de bijoux – interview : 4e partie de 5

Interview de Janine Eisenhauer, responsable du design des bijoux chez ENERGETIX Bingen

Dans les prochaines semaines, FROGBLOG vous présentera les chapitres suivants de l’interview complète. Cliquez, c’est passionnant !

SPORT EX

ENERGETIX s’aventure sur un nouveau terrain et met sur le marché un bracelet en silicone.

J. E.: Nous avons enfin réussi ce projet après une très longue période de développement. Nous nous sommes posé comme objectif de développer un produit ENERGETIX entièrement nouveau, spécialement destiné aux sportifs, et intégrant naturellement des aimants. C’était un grand défi qui s’est accompagné de nombreux revers avant que nous ne parvenions à véritablement intégrer les aimants de façon absolument étanche. C’est sur ce point que le bracelet sportEX se distingue de notre collection normale ainsi que des bracelets habituels en silicone que l’on trouve dans le domaine du sport. Le bracelet sportEX contient trois aimants intégrés de façon étanche. Pour développer ce bracelet, nous avons emprunté une toute nouvelle voie et nous avons trouvé un partenaire allemand pour travailler avec nous au développement et à la production. Ce partenaire est principalement spécialisé dans le développement de composants en silicone pour l’industrie automobile.

Franziska van Almsick – le visage des nouveaux bracelets sportEX en silicone souple

Je me réjouis tout particulièrement de la présence du formidable modèle qu’est Franziska van Almsick qui a accepté de nous accompagner pour la campagne SportEX. Elle réunit de nombreuses qualités tout à fait en harmonie avec notre produit. Nous avons travaillé ensemble de façon très professionnelle, mais également avec beaucoup de plaisir, ce qui se reflète clairement dans les photos.

Outre leur design et leur matériau, les bracelets sportEX sont également tendance en matière de couleurs.

J. E.: Oui, nous ne voulions pas nous limiter à une seule couleur, c’est pourquoi nous en avons choisi six : les couleurs tendance rose vif, vert, bleu et gris. Celles-ci sont complétées par deux couleurs standards, le noir et le blanc. Quant au design, nous l’avons développé avec une équipe de designers berlinois.

 

sportEX

A propos du matériau, on peut souligner que le silicone est très agréable à porter. Nous l’avons pourvu d’un film protecteur anti-statique et il répond naturellement à toutes les directives de l’UE en matière de composants.

CHARACTER

New York présente un visage à mille facettes et elle est vraiment le site idéal pour le shooting photo de la collection Character. L’équipe a choisi le quartier de New York appelé DUMBO…

J. E.: DUMBO est un nom bizarre au premier abord. C’est en fait l’abréviation de « Down Under Manhattan Bridge Overpass ». Pas vraiment romantique … Mais les photos sont totalement réussies. Nous nous sommes souvent rendus dans des quartiers peu fréquentés afin d’y capter une atmosphère particulière. DUMBO est sale, poussiéreux et extrêmement bruyant quand le métro roule avec fracas sur le Manhattan Bridge. Nous avons trouvé les lieux de shooting entre les stations de transformation et les entrepôts. Et comme c’est l’habitude à New York, ce quartier est en train d’évoluer pour devenir un endroit recherché avec des bâtiments modernes entre des immeubles délabrés, on constate que les prix de l’immobilier sont en train d’y grimper. Lorsque nous y étions, nous avons rencontré au moins trois autres équipes de production de film et de photographies.

 

Et qu’y a-t’ il de nouveau dans la gamme Character, Madame Eisenhauer ?

Catégorie Character – bracelet 2112

J. E.: On peut citer notamment le bracelet 2112 dont le motif évoque les pavés ou les structures maçonnées. Je le trouve très spécial, très masculin. Il existe naturellement un pendentif assorti.

Les bijoux de la page 99 du catalogue évoquent le symbole asiatique du yin et du yang. Ce n’est pas par hasard, je suppose ?

J. E.: Non, en effet, nous nous sommes bien inspirés du motif classique du yin et du yang dans cette série. Nous l’avons créé ici avec deux éléments de pendentif qui sont indépendants et peuvent être portés seuls ou ensemble. Deux formes en U qui s’imbriquent comme deux grands aimants en fer à cheval.

 

EX in the City – page 99

Dans cette série, on trouve également des breloques fonctionnant sur le même principe que le pendentif, ainsi qu’un élément central pour bracelet doté d’aimants puissants et qui repend également les deux éléments en forme de U.

Merci beaucoup, Madame Eisenhauer, et à bientôt pour la cinquième partie.